« LE 22 AVRIL ON LACHE RIEN AVEC JEAN LUC MELENCHON » C’est la dernière ligne droite avant le 1er tour des élections présidentielles. Le Front de Gauche et son candidat, Jean-Luc MELENCHON, ont

Publié le par partidegauche79

« LE 22 AVRIL ON LACHE RIEN AVEC JEAN LUC MELENCHON »

 

 

C’est la dernière ligne droite avant le 1er tour des élections présidentielles. Le Front de Gauche et son candidat, Jean-Luc MELENCHON, ont réussi une véritable mobilisation du peuple de gauche pour une autre République laïque, sociale et écologique. Il s’agit d’ores et déjà d’un immense succès populaire qui devra être confirmé pour les élections législatives et avec lequel il faudra compter dans les prochains mois…quoi qu’il arrive !

 

Nous n’attachons pas plus d’importance aux sondages aujourd’hui qu’hier…Mais force est de constater que la résignation et le fatalisme ont reculé au cours de cette campagne électorale, au fur et à mesure de la montée en puissance de l’audience de Jean-Luc MELENCHON.

 

Depuis son passage avec brio à l’émission de France 2 des « paroles et des actes » le 12 janvier dernier, Jean Luc MELENCHON n’a cessé de cristalliser de plus en plus d’adhésions et d’espoir autour du programme du Front de Gauche. Tous ses meetings empreints d’éducation populaire ont connu un succès impressionnant. Il a démontré qu’en politique l’intelligence valait bien mieux que l’allégeance et l’idolâtrie : c’est une des clés de son succès.

 

Il a démasqué le véritable visage de Marine Le PEN la « châtelaine de Saint_Cloud » (comme l’appelle Marie Georges BUFFET), vestige de l’extrême droite la plus réactionnaire, raciste et xénophobe depuis Vichy et dont les classes populaires n’ont rien de bon à espérer. Le Front National a toujours été adepte d’une économie libérale, corporatiste, où la reconnaissance de l’ouvrier est proportionnelle à sa soumission aux intérêts des patrons. 

 

Il a dénoncé avec force le bilan de SARKOZY, ses 10 millions de précaires, les privilèges inadmissibles de l’oligarchie financière qui se repaît de l’Europe libérale, l’échec de la politique sécuritaire malgré des prisons surpeuplées, la faillite de l’école et de la santé sacrifiées sur l’autel de la rentabilité. Comment peut-on encore aujourd’hui accorder le moindre crédit à cet individu aussi cynique ? A part peut-être François BAYROU qui à défaut d’être Président de la République pourrait bien être le 1er Ministre de SARKOZY. Ce ne serait pas une surprise !

 

Enfin, il a averti sur les risques d’une social-démocratie incapable d’arbitrer des choix de rupture avec les politiques libérales. François Hollande souffle le chaud au Bourget devant son public et le froid à Londres pour rassurer les marchés. Il se complait dans la posture d’un futur président qu’il n’est pas encore, parfois à la limite du ridicule. Mais en revanche, il n’envoie aucun signal de rupture avec l’Europe du traité de Lisbonne et avec une France en quête d’un triple A. Et surtout, il ne veut discuter de rien ni avec personne à sa gauche. Mais attention au deuxième tour rien ni personne n’est acquis d’avance et il faudra bien finir par discuter !!!

 

 

Jean Luc MELENCHON et le Front de gauche sont un espoir pour les plus précaires et les plus démunis avec, notamment : le SMIC à 1700€ financé par la redistribution plus juste des immenses richesses créées dans le pays et la répartition plus équitable des salaires au sein de l’entreprise ; l’interdiction des licenciements boursiers, la titularisation des 800 000 précaires de la fonction publique et la réduction des contrats précaires dans le privé permettant de sécuriser l’emploi ; le blocage des loyers et la réquisition des logements vacants ; le remboursement à 100% des frais médicaux…

 

Jean Luc MELENCHON et le Front de Gauche garantiront le pouvoir au peuple et une véritable démocratie institutionnelle : avec fin de la monarchie républicaine et l’avènement de la 6ème République parlementaire ; le non cumul des mandats ; les nouveaux droits pour les salariés dans l’entreprise ;  la lutte contre la corruption et les lobbys.

 

 

Enfin, Jean Luc MELENCHON et le Front de Gauche remettront l’Humain au cœur de la société et de son environnement, avec la planification écologique pour préserver les ressources et consommer mieux ; une agriculture paysanne saine et raisonnée ; de nouveaux chantiers dans les transports en commun, les énergies renouvelables ; la relocalisation de l’économie. 

 

 

Au cours de cette campagne, Jean-Luc MELENCHON et le Front de Gauche se sont démarqués en démontrant qu’une autre politique de gauche était possible. Les Français ont unanimement reconnu qu’il était le seul candidat à avoir réellement boosté la campagne électorale.

 

Pourtant, il n’a pas eu la tâche facile face à des journalistes « politiques » toujours en quête de le démolir et de le ridiculiser…sans y parvenir il est vrai ! Et sur le fond, tous les partis ont fait leur marché dans le programme de Jean-Luc MELENCHON et du Front de Gauche : exilés fiscaux, imposition des hauts revenus, parité et égalité des augmentations de salaire dans l’entreprise, rôle de la BCE etc, etc…

 

Il est évident que le programme de Jean-Luc MELENCHON et du Front de Gauche n’est pas un accommodement du capitalisme financier à l’eau de rose. Il s’agit d’une véritable rupture historique et inéluctable avec une société inique, injuste et à bout de souffle, qui ne profite qu’aux plus puissants et leurs valets qui y ont un intérêt politique, économique ou même journalistique...

 

 

TOUS ENSEMBLE RESISTONS !

 

ON LACHE RIEN !

 

Le 22 AVRIL, ON N’ABANDONNE PAS SON IDEAL DANS L’URNE AU RISQUE DE NE PAS LE RETROUVER EN SORTANT

 

ON VOTE JEAN-LUC MELENCHON ET FRONT DE GAUCHE

 

 

                                                                                                                      SALVADOR 79

 

 

Publié dans Front de gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article